Coulisses

Première étape de création pour la compagnie Qui-Bout!

Suite aux ateliers menés avec les P’tits Bouts d’Art fin 2016, la compagnie Qui-Bout! poursuit sa route et a passé une semaine en résidence à la Maison pour Tous Monclar/ Maison du Théâtre pour enfants.
Une première étape pour Lila Bethier, pour imaginer le dispositif scénique et écrire la trame du récit.
En avant première elle nous livre quelques dessins préparatoires, un aperçu du processus de création d’un spectacle :
sortie-de-résidence-Qui-bout-planches-travail

En fin de semaine, l’Éveil Artistique a accueilli les parents et enfants des P’tits Bouts d’Art à qui Lila a fait découvrir l’univers de son prochain spectacle autour d’Alice au Pays des Merveilles. L’occasion pour les participants de voir les premières ébauches du spectacle et d’entendre leurs voix et les textes joués avec Lila à l’occasion de leur précédente rencontre.

Rendez-vous en 2018 pour voir la version finale du spectacle !

Les P’tits Bouts d’Art dansent avec le Groupe Noces

atelier2-danse-fev17
La semaine dernière, les enfants fréquentant les centres de loisirs maternels des Grand-Cyprès (CS La Rocade), des Quatre Saison (CS La Fenêtre) ont vécu trois jours au rythme de la danse contemporaine.

Après avoir assisté au spectacle « Lullinight », créé par le Groupe Noces et co-programmé avec les Hivernales dans le cadre des Hiverômomes, les enfants ont participé à deux ateliers corporels avec Gypsy David du Groupe Noces.

Ils ont ainsi eu l’occasion de discuter de leurs ressentis sur ce spectacle qui raconte l’histoire de Lulli, une enfant en proie à des émotions fortes, qui communique peu avec les autres et leur préfère un univers imaginaire avec pour ami un poisson. Un spectacle qui aborde avec poésie l’imaginaire et la maîtrise de la colère.

A travers cette thématique, ils ont exploré la danse et se sont initiés aux fondamentaux de la danse contemporaine en s’appuyant sur les différentes étapes du spectacle : comment transmettre des émotions à travers les mouvements corporels, comment danser avec toutes les parties du corps sur un tempo très lent ou très rapide, à la manière du personnage de Lulli qu’ils avaient découvert au cours du spectacle.

Le mouvement pour fil rouge, ils ont dansé la colère, dansé l’apaisement, avant de devenir un animal, à travers de petits exercices pour traverser les différentes façon d’être en mouvement avec le corps pour outil.
Au cours de ces deux séances d’éveil, les P’tits danseurs se sont livrés avec enthousiasme à un travail d’écoute de la musique, des sensations ressenties et du rythme intérieur.
Un troisième parcours pour les p’tits Bouts d’Art qui s’achève, marqué par la concentration et le plaisir des petits participants!

Les P’tits bouts d’art  
Voir, rencontrer, pratiquer, aiguiser son regard, c’est le sens que donne l’Éveil Artistique, Scène Conventionnée pour le jeune public d’Avignon, aux «P’tits Bouts d’Art», projet élaboré dans le cadre du Contrat de Ville du Grand Avignon avec les Centres Sociaux de La Fenêtre/Saint-Chamand, de la Rocade et la Maison Pour Tous Champfleury.   Le principe fondateur des P’tits Bouts d’Art est de favoriser l’accès des jeunes enfants (3/6 ans) au spectacle vivant et d’y associer des ateliers de sensibilisation. Des artistes, issus de compagnies qui créent des spectacles pour les enfants, sont invités à intervenir en amont de leur spectacle, en ateliers de pratiques artistiques (marionnettes, théâtre, danse, musique, arts plastiques).

Retour sur le concert « Comme un air d’opéra »

Vendredi 10 février l’Éveil Artistique a eu le plaisir d’accueillir à la Maison Pour Tous Monclar un quatuor de l’Orchestre Régional d’Avignon Provence pour un tour d’horizons musical à partager en famille. concertbis-orap-fev17
Les quatre musiciens – percussionnistes, trompettiste et tromboniste – ont proposé un programme éclectique composé d’airs habituellement chantés qu’ils ont repris et arrangés. Un concert qui a charmé tout le public, venu nombreux, et qui s’est clôturé par un apéro-sirop et une discussion avec les musiciens.
Petits et grands curieux se sont pressés autour des quatre artistes :
« C’est quoi ton instrument ? »
« Comment ça fonctionne? »
Des questions auxquelles nos musiciens ont été ravis de répondre pour un joli temps d’échange. concert-orap-discussion-after2 concert-orap-discussion-after

Séance découverte musicale en famille avec l’ORAP

Après quatre ateliers menés auprès des élèves de l’école Monclar, le parcours de découverte musicale de l’Éveil Artistique avec l’ORAP s’est clôturé samedi sur une séance familles.
Au programme : écoutes, discussions, découverte d’une partition de chef d’orchestre.
atelier-ORAP-fev17 Une séance réussie qui a conquis petits et grands!
Retour d’une participante avec ses deux enfants:
« C’était une vraie découverte pour mes deux enfants : ils ont vraiment pris plaisir à écouter la musique classique, les airs d’orchestre. Ils ont eu une écoute attentive et intéressée comme je n’avais jamais réussi à provoquer! On a d’ailleurs passé tout le dimanche matin à écouter de l’opéra et essayer de repérer les différents instruments. » Des retours comme ça, on en redemande!

Cette séance s’est clôturée sur une proposition d’expression personnelle :
Et si on essayait de dessiner ce que l’on entend, de traduire la musique par un dessin,
qu’est-ce que ça donnerait?

Voici quelques dessins réalisés à l’écoute de Libertango d’Astor Piazzolla! atelier-dessins-ORAP-fev17 Merci à tous les participants pour cette belle séance partagée!

Séance découverte autour de la musique avec l’ORAP

Cette semaine, l’Éveil Artistique et l’ORAP rencontrent quatre classes de l’école Monclar pour une séance d’écoute et de discussion musicale, en amont du concert du quatuor de cuivres et percussions de l’Orchestre Régional d’Avignon Provence.

Retours sur les premiers ateliers…

Quelques thèmes abordés avec les enfants:

« Est-ce que vous savez ce qu’est un orchestre? Et que fait un chef d’orchestre?
Quels sont les instruments qu’on peut trouver dans un orchestre? Comment on joue du violoncelle?
De la contrebasse? De quelle famille d’instruments font-il parti?..
Et la trompette alors? »


Pour découvrir les instruments qui seront présents dans le quatuor, rien de mieux que l’image :


[Figures de Notes] La trompette, mode d’emploi – Vidéo de l’Orchestre de Paris

Après une séance d’écoute des différents morceaux qui seront joués lors du concert, se pose une question : « A votre avis pourquoi on va au concert? »
La réponse de enfants : « Pour voir de nouveaux instruments, écouter, apprendre.. »
« Et pour ressentir le plaisir surtout! » On en peut qu’être d’accord!

La séance finie sur une tonalité plastique :
Et si on essayait de dessiner ce que l’on entend, de traduire la musique par un dessin,
qu’est-ce que ça donnerait?..
A vos crayons!

N’hésitez pas à nous envoyer vous aussi vos dessins (et le titre de la musique choisie!)

Ou à nous rejoindre pour la séance spéciale Familles samedi à 10h (atelier gratuit, sur réservation!)
> Concert « Comme un air d’opéra » [Vendredi 10 février à 18h30 à la MPT Monclar]

Le spectacle Adieu Bienvenida raconté
par les élèves de l’École Monclar

spect_adieu-b_nov16

L’année 2017 commence avec un petit cadeau : Suite à la représentation d’Adieu Bienvenida le 30 novembre 2016, les élèves de CE2/CM1 de l’école Monclar/Marcel Perrin ont raconté leur venue au spectacle. Retours sur leur expérience de spectateurs, voici quelques extraits de leurs témoignages :

« Quand nous sommes arrivés, ils nous ont donné les tickets. Quand nous sommes entrés, nous nous sommes assis sur les fauteuils. On a un peu rigolé mais le spectacle a commencé : trop bien ! Il parlait de Bienvenida, c’est une fille très rigolote parce qu’elle faisait toujours la cuisine. Elle rencontre un homme très bizarre parce qu’il dansait très bizarrement. Ils se marient et font un enfant trop chou. Après le spectacle s’est terminé et les marionnettistes nous ont demandé de poser des questions et après il y a quelqu’un qui nous donnait des sirops. »

« L’histoire : Bienvenida tient une auberge, le plat du jour : sardines. Toujours les mêmes clients. La petite fille tombe follement amoureuse d’un client. Ils font un bébé qui s’appelle Petere. C’était super COOL ! Mes amis et moi nous avons éclaté de rire. »

« Il y avait plein de marionnettes, c’était trop cool !!! C’était amusant !! »

« J’ai trouvé ça triste et cool. Les marionnettes étaient belles et les sardines on aurait dit des vraies. »

« A la fin on pouvait poser des questions. J’ai posé une question : est-ce que vous vous êtes trompées ? Elles m’ont répondu oui. »

« J’ai tout aimé. C’est vrai que c’est bon les sardines. Mon personnage préféré c’est Petere, le fils de Bienvenida. J’aime BEAUCOUP CE SPECTACLE ! »

« C’était très bien !!! Mais ça donnait faim avec les sardines !!! »


Merci aux élèves de la classe de Madame Ciolino !

Retrouvez tous leurs textes ici !

Parents : à vos marques, prêts… jouez !

Dernières séance 2016 avant les vacances, de l’atelier théâtre conduit par Elena Bermani :

Les parents des 11 petits participants étaient invités à rejoindre leurs enfants en milieu de séance, une surprise les attendait… Non, ils ne vont pas assister à l’atelier en tant que simples spectateurs, les enfants et Elena comptent bien les faire participer!

Tous en scène!

Ils ont dû eux aussi monter sur les planches et expérimenter ce que vivent leurs enfants chaque mercredi avec Elena Bermani et l’Éveil Artistique. Et Elena ne fait pas de cadeau : concentration et application sont de rigueur et tant pis pour le trac !

Une jolie séance pleine de fous rires qui s’est terminée sur un goûter convivial : une bonne dose de sucre pour se remettre de ses émotions!

Après ce petit aperçu surprise, on remet ça en mars 2017 pour un atelier partagé parents/enfants, et cette fois la matinée entière est prévue!


atelier-theatre1

La compagnie Qui-Bout! termine sa « tournée P’tits Bouts d’Art »!

pba_qui-bout4_dec16

Après avoir rencontré les enfants du centre social de la Rocade et les parents et enfants de la Maison Pour Tous Champfleury, Lila Berthier de la compagnie Qui-Bout! a rendu visite aux enfants du centre social de La Fenêtre. Eux aussi se sont pris au jeu et se sont glissés dans la peau d’Alice (au Pays des Merveilles).

Pas à pas, ils ont suivi l’histoire d’Alice, contée par Lila, pour ensuite s’essayer au jeu théâtral. A partir de quelques phrases courtes tirées du texte écrit par Lila, ils ont joué avec les mots et les intonations, pour ensuite re-découvrir leurs voix enregistrées au micro : « Je suis Alice! » « Non, je ne veux pas me taire! » « Je toooombe! » « Tiens, une porte… »

Un concentré d’enthousiasme et de concentration pour ce beau moment partagé!

Ces premiers échanges ont été l’occasion pour la compagnie Qui-Bout! de faire découvrir aux enfants l’univers de son prochain spectacle, autour d’Alice au pays des Merveilles et De l’autre côté du miroir de Lewis Carol.

Mi février 2017, les enfants retrouveront la compagnie Qui Bout, qui sera accueillie en résidence de création à la Maison Pour Tous Monclar et qui leur présentera une étape de travail de leur fin de résidence.


Les P’tits bouts d’art

Voir, rencontrer, pratiquer, aiguiser son regard, c’est le sens que donne l’Éveil Artistique, Scène Conventionnée pour le jeune public d’Avignon, aux «P’tits Bouts d’Art», projet élaboré dans le cadre du Contrat de Ville du Grand Avignon avec les Centres Sociaux de La Fenêtre/Saint-Chamand, de la Rocade et la Maison Pour Tous Champfleury.

Le principe fondateur des P’tits Bouts d’Art est de favoriser l’accès des jeunes enfants(3/6 ans) au spectacle vivant et d’y associer des ateliers de sensibilisation. Des artistes, issus de compagnies qui créent des spectacles pour les enfants, sont invités à intervenir en amont de leur spectacle, en ateliers de pratiques artistiques (marionnettes, théâtre, danse, musique, arts plastiques).

Retour sur le spectacle – Adieu Bienvenida

adieu-b2

Deux belles séances hier avec la compagnie Mimaia Teatro qui a présenté son spectacle « Adieu Bienvenida » devant quatre classes le matin puis devant une belle salle remplie de parents et enfants l’après-midi!

Après la représentation, Dora et Mina, les deux interprètes du spectacle se sont prêtées aux questions des spectateurs:
« Combien de temps vous a-t-il fallu pour créer ce spectacle? »

« Un an et demi! Nous avons écrit l’histoire, créé les marionettes puis répété, répété, répété! »

« De quoi sont faites les marionnettes? »

« Elles ont principalement été faites de papier. Si vous apercevez des écritures à l’arrière des têtes des personnages c’est que nous avons utilisées les lettres que nous envoyées les spectateurs à qui nous avons posé des questions sur le voyage et sur leurs récits de vie. Il faut croire que nous sommes sentimentales… »

adieu-b1

La compagnie Mimaia Teatro de retour sur Avignon !

spect_adieu-b_nov16

Depuis hier, l’Éveil Artistique a le plaisir d’accueillir à nouveau la compagnie Mimaia Teatro et son spectacle « Adieu Bienvenida », qui avait enchanté petits et grands lors de son passage au Festival Théâtr’enfants et tout public 2015. Première séance ce matin, les élèves venus découvrir cette proposition sont repartis ravis ! Un seconde séance est programmée aujourd’hui même, 30 novembre, à 14h30, pour les groupes et les familles.

Une sortie qui vaut le déplacement, parole de spectateurs ! :

« Adieu Bienvenida » que nous avions vu l’année dernière, en 2015, c’est l’un des plus beaux spectacles qu’il nous ait été donné de voir. Nous en gardons un souvenir emprunt de poésie et d’émotion.

Les P’tits Bouts d’Art et la compagnie Qui-Bout !

pba_qui-bout2_nov16

Depuis deux semaines et jusqu’à début décembre, c’est le jeu théâtral et la voix qu’expérimentent les parents et enfants des P’tits Bouts d’Art. Chacun à leur tour, ils rencontrent la compagnie Qui-Bout ! qui sera accueillie en résidence en février 2017 à la Maison Pour Tous Monclar. Ce premier échange est l’occasion pour la compagnie de faire découvrir aux enfants l’univers de son prochain spectacle, autour d’Alice au pays des Merveilles et De l’autre côté du miroir de Lewis Carol.

Accompagnés par Lila Berthier, les enfants donnent vie et voix à Alice et partent à la découverte du texte du spectacle. Les enfants du centre social de la Rocade et les parents et enfants de la Maison Pour Tous Champfleury se sont déjà prêtés au jeu. A partir de quelques phrases courtes tirées du texte écrit par Lila, ils ont joué avec les mots et les intonations, se sont glissés dans la peau d’Alice pour ensuite re-découvrir leurs voix données à Alice, enregistrées au micro.

Mi février 2017, ils retrouveront la compagnie Qui Bout pour la présentation de l’étape de travail de leur fin de résidence.


pba_qui-bout1_nov16

Les P’tits bouts d’art

Voir, rencontrer, pratiquer, aiguiser son regard, c’est le sens que donne l’Éveil Artistique, Scène Conventionnée pour le jeune public d’Avignon, aux «P’tits Bouts d’Art», projet élaboré dans le cadre du Contrat de Ville du Grand Avignon avec les Centres Sociaux de La Fenêtre/Saint-Chamand, de la Rocade et la Maison Pour Tous Champfleury.

Le principe fondateur des P’tits Bouts d’Art est de favoriser l’accès des jeunes enfants(3/6 ans) au spectacle vivant et d’y associer des ateliers de sensibilisation. Des artistes, issus de compagnies qui créent des spectacles pour les enfants, sont invités à intervenir en amont de leur spectacle, en ateliers de pratiques artistiques (marionnettes, théâtre, danse, musique, arts plastiques).

Les P’tits Bouts d’Art à la rencontre de la compagnie Histoire de

pba_histoire-de_oct16

En octobre 2016, les enfants fréquentant les centres de loisirs maternels des Grand-Cyprès (CS La Rocade), des Quatre Saison (CS La Fenêtre) et la Maison Pour Tous de Champfleury ont rencontré la compagnie Histoire de, accueillie en résidence à la Maison Pour Tous Monclar, pour travailler à la création de son nouveau spectacle « Le Chant des Baleines ».

Accompagnés par les artistes Fanny Farel et Sabrina Lambert, de la compagnie Histoire de, les enfants ont participé à deux ateliers corporels, tandis que les mamans et enfants de Champfleury sont partis à la découverte des chants et berceuses du monde et de celles fredonnées le soir en famille. Une carte géante des pays du monde, un globe terrestre et une boussole, supports des ateliers, ont emmené les participants à travers un voyage artistique autour de la notion de territoire et de voyage.

Les enfants et les parents découvriront ce nouveau spectacle lors de Festo Pitcho en avril 2017.


Les P’tits bouts d’art

Voir, rencontrer, pratiquer, aiguiser son regard, c’est le sens que donne l’Éveil Artistique, Scène Conventionnée pour le jeune public d’Avignon, aux «P’tits Bouts d’Art», projet élaboré dans le cadre du Contrat de Ville du Grand Avignon avec les Centres Sociaux de La Fenêtre/Saint-Chamand, de la Rocade et la Maison Pour Tous Champfleury..

Le principe fondateur des P’tits Bouts d’Art est de favoriser l’accès des jeunes enfants(3/6 ans) au spectacle vivant et d’y associer des ateliers de sensibilisation. Des artistes, issus de compagnies qui créent des spectacles pour les enfants, sont invités à intervenir en amont de leur spectacle, en ateliers de pratiques artistiques (marionnettes, théâtre, danse, musique, arts plastiques).

Les P’tits Bouts d’Art à la rencontre de la compagnie Piccolà Velocita

PBA3

L’Éveil Artistique a accueilli du 8 au 12 février 2016, la compagnie Piccolà Velocita (Adriana Alosi et Hélène Dattler) en résidence de création d’un spectacle de danse/théâtre culinaire.

Les enfants du Centre de loisirs Quatre saisons – du centre social La Fenêtre, ceux du Centre de Loisirs Grands Cyprès – du centre social de la Rocade ainsi qu’un groupe de parents et d’enfants de la Maison Pour Tous Champfleury ont rencontré la compagnie avec qui ils ont découvert la thématique du futur spectacle : l’alimentation, la confection d’un plat et le voyage des aliments jusqu’à notre assiette.

« Quel est votre plat préféré, d’où proviennent les aliments qui le composent à votre avis ?», des questions qu’Adriana Alosi et Hélène Dattler ont posé aux enfants avant de jouer à reconnaître des aliments les yeux fermés et de créer des cartes de pays imaginaires où l’on peut aller chercher toutes sortes d’aliments. A travers cette thématique, ils ont exploré la danse et les mouvements du corps : comment danser ce que l’on a ressenti dans la bouche, un goût acide, un goût amer ?.. Comment danser ensemble, en duo, faire des mouvements en écho. Un exercice difficile auquel les participants se sont initiés avec brio !

PBA5

Les P’tits bouts d’art
Voir, rencontrer, pratiquer, aiguiser son regard, c’est le sens que donne l’Éveil Artistique aux «P’tits Bouts d’Art», projet développé avec les centres sociaux de La Fenêtre/Quatre saisons, de la Rocade/Grands Cyprès et à la Maison Pour Tous Champfleury auprès des parents et enfants. Le principe fondateur est de favoriser l’accès des jeunes enfants (3/6 ans) au spectacle vivant et d’y associer des ateliers de sensibilisation. Des artistes, issus de compagnies qui créent des spectacles pour les enfants, sont invités à intervenir en amont de leur spectacle, en ateliers de pratiques artistiques (marionnettes, théâtre, danse, musique, arts plastiques).

L’Eveil Artistique à Utopia

Utopia

Durant ces trois derniers jours, les enfants (en famille, en classe ou en groupe) ont découvert 10 courts-métrages à Utopia, accompagnés par l’équipe de Cinambule qui a sélectionné et commenté le contenu de la séance. De « Tim Tom », en passant par « Ex E.T » ou encore « Animatou » ils ont eu un aperçu de la richesse et la diversité du cinéma d’animation.

Personnages à têtes de flipbook, course poursuite entre chat et souris dans tous leurs états (crayon, peinture, 3D, pâte à modeler), extraterrestres formatés ou ogre en papier, il y en avait de tous les genres, de toutes les couleurs, de tous les pays. Une séance riche en émotions qui a suscité un vif intérêt de la part des jeunes spectateurs et bien des questions…

« C’est quoi un court-métrage ?.. »
« C’est  comme un film mais d’une durée plus courte (entre 1 et 59 minutes avons-nous appris hier après-midi) et pourquoi métrage : ça fait penser à mètre… et qu’est-ce qu’on mesure? La longueur de la pellicule! » (Par exemple, à l’inverse, pour un long-métrage la longueur de la pellicule dépasse un kilomètre…)

« Mais s’il faut 24 images pour faire une seconde, combien il en faut pour faire une minute, une heure?!… » A vos calculettes !

Rendez-vous avec le Collectif Recherche-Action 84

RA-84

Lancé en octobre 2014 dans le cadre de La Belle Saison des Arts Vivants avec l’enfance et la jeunesse, le collectif Recherche-Action 84 a pour but de construire en Vaucluse un projet territorial d’actions d’éducation artistique et culturelle en Vaucluse. Le comité de pilotage, à l’initiative de ce projet, regroupe quatre structures culturelles vauclusiennes : La Garance – Scène Nationale de Cavaillon, L’Eveil Artistique – Scène conventionnée pour le jeune public d’Avignon, Le Théâtre des Doms – Avignon et Le Vélo Théâtre – Apt, auxquels s’ont associés chercheurs universitaires,acteurs culturels, artistes, élus et techniciens des collectivités territoriales dans une démarche collective à l’échelle du département.

Prochain rendez-vous : mercredi 3 février
pour rendre compte des résultats de la Recherche-Action et l’évaluer.

Lieu : Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
Horaire et salle à confirmer.

Génération Belle Saison

génération-BS

Initiée en 2014 par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’opération La Belle saison avec l’enfance et la jeunesse a mis en valeur sur l’ensemble du territoire national la création contemporaine pour la jeunesse dans les domaines du spectacle vivant.

Arrivée à son terme, La Belle Saison devient Génération Belle Saison, un plan d’actions pour amplifier le travail déjà accompli et pour structurer et développer la culture et les arts vivants à destination de l’enfance et de la jeunesse. Comprenant 23 propositions, ce plan s’articule autour de plusieurs thèmes forts : la mobilisation des acteurs et le développement de leurs compétences professionnelles, l’accompagnement et le soutien au artistes et à leurs œuvres jeune public, l’éducation artistique et culturelle, la prise en compte des territoires, l’amplification de la communication et de la visibilité des actions ainsi que leur observation et évaluation.

« Partout sur le territoire, et dans chaque lieu de culture, les jeunes doivent avoir accès à une offre de qualité pour les arts vivants. (…) Pour que naisse et grandisse en eux ce désir d’art vivant – désir de musique, désir de théâtre, désir de danse, d’opéra, de cirque, d’art de rue, de spectacle. Pour que se tisse entre eux cette trame qui rassemble et qu’on appelle la culture. Pour qu’ils grandissent avec la capacité à mettre leurs peurs à distance et à regarder l’avenir avec l’optimisme de la volonté. Pour qu’ils soient libres de rêver le monde, libres de rêver de le transformer. »

Fleur PELLERIN, Ministre de la Culture et de la Communication

[wpdm_package id=’4827′]

Le petit peuple des murs revisité par des élèves d’Avignon

suite_streetart_monclar3 Suite à leur visite de l’exposition « Le petit peuple des murs », les élèves de l’école élémentaire Marcel Perrin se sont emparés des œuvres de street art présentées et ont proposé chacun leur propre création, à partir de leurs souvenirs et en s’inspirant des techniques utilisées par les artistes. Space Invader, Nemo, Monsieur Chat, Paella Chimicos et Speedy Graphito sont à l’honneur ici. Merci aux élèves d’avoir partagé ces belles créations !
  « Le Petit peuple des murs » est une exposition sensorielle créée par l’Association Artesens. Une découverte du street art proposée à Avignon du 27 octobre au 7 novembre 2015.   suite_streetart_monclar1

Le petit peuple des murs s’étend aussi sur Avignon…

suite_streetart_croix Suite à leur visite de l’exposition « Le petit peuple des murs », des élèves du collège Roumanille accompagnés par l’Espace social et Culturel de la Croix des Oiseaux se sont essayés au street art, à la manière de Jef Aerosol. Chacun choisit un instrument, prend la pose, puis la photo se transforme en pochoir et l’image prend place sur le mur…
« Le Petit peuple des murs » est une exposition sensorielle créée par l’Association Artesens. Une découverte du street art proposée à Avignon du 27 octobre au 7 novembre 2015.  

Atelier Gourmand…

atelier_chocolat_halles

Atelier chocolat avec les spectateurs de « Papa est en bas » de la compagnie La Clinquaille (spectacle accueilli à la Maison Pour Tous Monclar les 9, 10 et 12 décembre)

Dimanche 13 décembre, le rendez-vous est donné aux spectateurs de « Papa est en bas » pour un atelier un peu spécial… 9h30, tout le monde est là, la matinée commence par un tour des Halles à la rencontre des commerçants et des produits qu’ils proposent. Puis on relève ses manches et c’est l’heure de l’atelier cuisine ! Au menu : truffes en chocolat garnies de caramel au beurre salé…

Chacun y va à cœur joie et à pleines mains et on en profite pour découvrir de vraies fèves de cacao. L’atelier fini, on goûte nos créations ! Un régal…

La Recette
Pour le chocolat (ganache) : prévoir autant de chocolat que de crème avec une gousse de vanille. 
Plus 20% de beurre. Pour faire fondre le chocolat : verser par dessus la crème 
liquide vanillée très chaude. Mélanger.
Pour le caramel : mettre le sucre sur feu, sans eau. Attendre qu'il se transforme en caramel..
Puis ajouter du beurre doux et de la crème dans caramel. 
On ajoute ensuite un peu de fleur de sel.
On met le caramel sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 
Puis au frigo, jusqu'à ce qu'il ait la consistance de la pâte à modeler. 
De même pour la ganache (sur plaque et au frigo).
Quand le caramel est froid, on en fait des petites boules.
Au bout de 2h, sortir la ganache du frigo. Mettre une boule de caramel au sein d'une cuillerée
de ganache et rouler le tout dans du cacao. 
Bonne dégustation !
atelier_chocolat_halles2

Et la marionnette fût…

LADMV-T1-marionnette1 Fin du parcours autour de la marionnette. Après Sylvie Osman, marionnettiste et metteur en scène de la compagnie Arketal, c’est par Greta Bruggeman, scénographe et factrice de marionnette de la même compagnie, que les enfants ont été accompagnés pour créer leur propre marionnette et apprendre à l’animer. Bergers, villageois, charbonniers ont pris vie dans les mains des enfants, dans le prolongement de « L’homme qui plantait des arbres » spectacle de marionnettes de la compagnie Arketal que les enfants ont découvert à la Chapelle des Pénitents blancs pour couronner cette première séquence.


L’ Art dans ma ville
De novembre 2014 à juin 2016, l’Éveil Artistique, soutenue par la Fondation Total, accompagne quatre classes à la découverte de six disciplines artistiques et des structures culturelles référentes de la ville. Le parcours est constitué d’ateliers de pratique artistique, de séances plus théoriques autour de la discipline à découvrir et de rencontres avec des artistes et des œuvres.

En 2015, les enfants ont découvert le théâtre, la danse et la musique.

UA-56444678-1